Témoignage de policier : comment l’inefficacité du taser a failli faire mourir un policier dans l’attaque au couteau de Paris

François, 41 ans, délégué du syndicat Alliance, était l’un des trois gardiens de la paix, qui ont neutralisé Khamzat Azimov, le Tchétchène de l’attaque terroriste au couteau qui a fait 1 mort et 4 blessés, samedi soir, dans le quartier de l’Opéra à Paris. Il a tiré deux fois en vain avec son pistolet Taser (pistolet électrique) sur le terroriste avant que celui soit abattu par l’un de ses coéquipiers.