#USA đŸ‡ș🇾 D’aprĂšs le FBI, 8 auteurs de fusillade ont Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©s par des citoyens armĂ©s

Chaque fois qu’il y a une tuerie de masse, les pro-armes disent que nous souhaitons seulement qu’il y ait un bon gars avec une arme Ă  feu pour arrĂȘter l’attaque. Les anti-armes se moquent de nous, arguant que les bons gars avec une arme Ă  feu n’arrĂȘtent pas les tueries de masse.

Alors, qui a raison ?

Eh bien, selon le FBI, c’est nous, pro-armes.

Les citoyens, armés et non armés, sont intervenus avec succÚs dans 8 attaques armées au cours des 2 derniÚres années, selon un nouveau rapport du FBI.

Au total, le FBI a enregistrĂ© 943 victimes – 221 morts et 722 blessĂ©s – parmi 50 fusillades, dont 20 en 2016 et 30 en 2017. Tous les tireurs Ă©taient des hommes, ĂągĂ©s de 14 Ă  66 ans, selon le rapport.

“La menace accrue que reprĂ©sentent les tireurs actifs et la rapiditĂ© avec laquelle les incidents de tireurs actifs se dĂ©roulent renforcent l’importance de la prĂ©paration par les forces de l’ordre et les citoyens”, conclut le rapport.

Dans un cas de participation citoyenne, un pompier volontaire armĂ© a retenu un jeune homme de 14 ans qui a ouvert le feu dans une cour d’Ă©cole primaire Ă  Townville, en Caroline du Sud, faisant 2 morts et 3 blessĂ©s. Dans un autre cas, un citoyen a dĂ©tenu un assaillant sous la menace d’une arme Ă  l’intĂ©rieur d’une Ă©glise Ă  Antioch, dans le Tennessee, aprĂšs avoir tuĂ© une personne dans le stationnement et en avoir blessĂ© 6 autres.

Le plus haut profil Ă©tait Stephen Willeford qui a arrĂȘtĂ© le tireur Ă  Sutherland Springs l’annĂ©e derniĂšre.

Cependant, ce que nous voyons à maintes reprises est une simple déclaration que les anti-armes refusent de reconnaßtre : les armes sauvent des vies. Ils ont sauvé un nombre incalculable de vies dans seulement ces 8 incidents.

Vous ne savez jamais quand quelque chose comme ça va arriver, c’est pourquoi les citoyens armĂ©s sont si importants. Plus ils sont nombreux et plus les chances qu’un citoyen armĂ© arrĂȘte le tueur sont grandes.

La police, malgrĂ© tous ses efforts et ses dĂ©sirs, ne peut tout simplement pas arrĂȘter ces choses (ndlr : 9 minutes en plein centre-ville est dĂ©jĂ  un record). Ils ne sont presque jamais au bon endroit au bon moment. Bien que je ne doute pas que presque tous les policiers du pays, Ă  quelques exceptions prĂšs, n’hĂ©siteraient pas Ă  se prĂ©cipiter dans une telle situation, ils n’en ont pas la possibilitĂ© la plupart du temps. Au moment oĂč ils arrivent, il est trop tard pour beaucoup trop de gens.

Mais un citoyen armĂ© peut agir. Ils peuvent ĂȘtre lĂ , prĂȘts Ă  rĂ©pondre Ă  la menace.

Pendant ce temps, les zĂ©lateurs anti-armes passent tout leur temps Ă  essayer de dĂ©sarmer ces gens, les bonnes personnes qui mettent leur vie en danger pour leurs semblables et ne comprennent pas que les hommes mauvais ne s’arrĂȘteront pas. Tout au plus, ils passeront des armes Ă  feu Ă  autre chose. S’ils n’arrivent pas Ă  se procurer illĂ©galement des armes Ă  feu (ndlr : Bataclan), ils le feront par d’autres moyens (ndlr : l’attaque au camion de Nice a fait 86 morts et 458 blessĂ©s).

C’est le citoyen armĂ© qui s’oppose Ă  ces atrocitĂ©s. C’est aussi le citoyen armĂ© qui finira par souffrir pour toutes les politiques proposĂ©es par les croisĂ©s anti-armes.

AprĂšs tout, dans leur esprit, le bon citoyen honnĂȘte et armĂ© n’existe pas, mĂȘme si le FBI dit le contraire.